Recevez le guide de
construction Baijot

Les 5 étapes de construction de votre maison clé sur porte

C’est officiel, vous vous sentez prêt à passer le cap de devenir heureux propriétaire et de faire construire le nid de votre rêve ? Félicitations ! Pour être certain de construire la maison de vos envies dans les moindres détails, la solution la plus adaptée reste de faire construire une maison clef sur porte. Même dans ce cas, il est nécessaire de suivre plusieurs phases. Passons en revue les 5 étapes de construction de votre maison clef sur porte ! 😀

1. La préparation de votre projet

Votre budget!

Avant toute chose, il est important de préparer votre projet. La première étape (et non des moindres) est de préparer votre budget pour votre projet de construction.

Commencez par étudier votre capacité d’emprunt auprès de votre banque ou d'un courtier en crédit. C’est en partant de cette étape qu’il vous sera possible par la suite de définir de quelle manière vous pourrez décomposer votre budget parmi : 

  • Le terrain à acheter
  • Le style de maison que vous souhaitez construire

Pour vous donner un ordre d’idée, le coût d’un terrain varie généralement entre 50 K€ et 150 K€ en fonction de la zone dans laquelle vous souhaitez habiter, mais également de la superficie de celui-ci. 

Pour le budget accordé à votre maison, celui-ci dépendra de nombreux éléments : le style de maison que vous souhaitez, de la superficie de celle-ci, de la configuration de votre terrain ou bien des différentes spécificités demandées. 

Pour une maison traditionnelle comptez entre 1000 et 2100 € TTC/m2 tandis que pour une maison contemporaine vous serez plutôt entre 1800 et 2500 € TTC/m2. La raison de cette différence tarifaire ? Justement, au niveau des spécificités qui sont aujourd’hui très souvent demandées : toit plat, grandes ouvertures…

 

L’emplacement

L’emplacement joue un rôle majeur dans le coût de votre terrain. 

C’est une étape clef dans la construction de votre maison clef sur porte, car vous allez poser vos valises pour plusieurs années. Par conséquent, il est nécessaire de définir un emplacement qui soit adapté à votre manière de vivre : 

  • Proximité des écoles
  • Distance avec votre travail
  • Proximité des transports en commun
  • Présence de différents commerces dans les kilomètres alentour

 

Ce choix est évidemment très personnel et dépend de ses habitudes et de ses envies. L’idéal est donc de trouver un juste milieu adapté à votre budget pour l’achat du terrain en fonction de son emplacement et de son côté pratique. 

Pour vous faire un premier ordre d’idée du budget moyen pour votre terrain, effectuez quelques recherches sur les sites de vente. 
Sachez que Maisons Baijot propose également des terrains à vendre.
Trouvez votre coup de cœur dans notre sélection ou consultez aussi nos astuces pour trouver LE terrain à bâtir de vos rêves.

 

2. Trouvez votre terrain parfait ! 

C’est parti ! Vous pouvez partir à la conquête de votre terrain idéal. Mais encore faut-il ne pas faire de mauvais choix ! 

Pour cela, vous aurez le choix entre deux types de terrain : 

  • Un terrain en lotissement, qui dispose de règles spécifiques qui vous sont fournies rapidement
  • Un terrain isolé, sur lequel il va être nécessaire de vérifier sa constructibilité en interrogeant l'urbanisme de la commune. 

 

Pourtant, dans les deux cas, vous devrez veiller à différents points avant de passer à l’étape suivante de la réalisation des plans de votre maison. 

  1. Vérification des sols afin de connaitre le type de fondations et de travaux que ce sol peut accueillir.
    Cette étude de sol est comprise dans l'offre Maisons Baijot.
  2. Prise de connaissance des différentes prescriptions urbanistiques particulières. Celles-ci changent d’une commune à une autre. 
  3. Vérification auprès de la commune que ce terrain n’a pas de servitude d’utilité publique (notamment pour les terrains isolé) 
  4. Mais surtout, l’orientation et l’environnement autour de ce terrain afin d’être en mesure de prédire les aménagements sur votre terrain, mais également autour (les constructions éventuelles par exemple)

 

Enfin, si vous vous apercevez que votre terrain parfait n’est pas équipé : tout n’est pas perdu ! Il vous suffira d’intégrer à votre budget terrain le raccordement d’eau, d’électricité, de tout-à-l’égout, etc. Ce n’est surtout pas à oublier ! 😀

 

3. Réalisez les plans de votre maison 

La troisième étape de construction de votre maison clef sur porte touche certainement à la partie la plus agréable : la réalisation des plans de votre futur cocon. 

En choisissant une maison clef sur porte, les choses sont plus simples et rapides. Vous accédez à un catalogue constructeur qui vous permet de définir les grands axes de démarrage de votre projet. 

Vous êtes ensuite accompagné par nos équipes afin de définir les différents choix relatifs aux superficies, aux positionnements de prises de courant, de chauffages, d’appareils électroménagers… Eh oui ! Il faut pouvoir réfléchir aux moindres détails afin de créer la maison idéale pour vous. 

Prévoyez un délai, ensuite, de 4 à 6 mois avant le démarrage du chantier. 

Mais ces mois ne seront pas de trop pour valider tous vos choix concernant les plans (vous verrez, la nuit on réfléchit pas mal), mais également pour le temps de traitement à la commune et du permis de construire. 

Et ça aussi, c’est une étape en moins en passant par un constructeur, car vous n’avez à vous occuper de la constitution de votre dossier de permis de construire et des multiples pièces justificatives à fournir. Nous nous occupons de tout pour vous permettre de vous concentrer sur votre projet ! 😀

 

4. La gestion du chantier 

Votre chantier se décompose en trois étapes : 

  • Le gros œuvre (terrassement, fondations, maçonnerie…)
  • La toiture et les menuiseries extérieures (châssis et portes)
  • Les installations électricité, chauffage et sanitaire et les finitions 

Le point le plus important dans cette phase est d’être en mesure de coordonner le chantier et de vérifier les étapes clefs de la construction de vos rêves : 

  • Respect du planning
  • Vérifier les notices et plans de la maison
  • Vérifier les usages concrets des matériaux
  • Prendre des photos de l’évolution de la construction

En faisant le choix d’une maison clef sur porte, vous faites également le choix d’une coordination qui est gérée de A à Z par nos équipes. De cette manière, nous vous appelons pour les étapes clefs uniquement afin de vous faire gagner un temps considérable (ainsi quelques angoisses superflues en plein milieu de chantier).

 

5. Dernière étape de votre construction de maison : les clefs !  

Sortez le champagne… Vous y êtes presque ! 

Il est temps de récupérer les clefs de votre maison clef sur porte. Vous avez traversé avec brio les 5 étapes de la construction de votre maison et il ne vous reste désormais plus que la réception de celle-ci.

Sachez que votre réception se déroule sur une année complète et en deux parties grâce à la loi Breyne :

  • La réception provisoire : à la fin du chantier et à la remise des clefs
  • La réception définitive : 1 an plus tard, pour vérifier qu’aucun défaut n’est apparu en cours de route.

Eh bien, c’est parfait ! Il ne vous reste plus qu’à signer le procès-verbal de la réception et à profiter de votre nouvelle vie ! ♥️

Retour au Blog

Articles Connexes

6 raisons de construire plutôt que rénover

Construire ou rénover ? Tout candidat-propriétaire se pose la question. Pèse le pour et le contre....

Bénéficier du taux réduit à 6% pour votre nouvelle construction

Depuis le 1er janvier 2021, démolir et reconstruire un logement permet, partout en Belgique, de...

Clé sur porte ou corps de métiers séparés? Avantages et inconvénients

Vous souhaitez faire construire une maison neuve… mais vous ne savez par où commencer. Quelle...